Destination Tübingen


  Hallo  🇩🇪


Der-Nikolaus-ueber-den-Daechern-von-Tuebingen-a19461655-2
Tübingen, Bade-Württemberg.

De notre dreamteam je serai la dernière à quitter la France et je m’en irai mi-septembre pour l’Allemagne. Plus précisément je vais passer mon année Erasmus à Tübingen, une toute petite ville qui se situe dans le Bade-Württemberg. 
Elle est « connue » pour son château et surtout pour son université, parmi les plus vieilles d’Allemagne, mais il faut bien l’avouer, avant de voir son nom indiqué dans la liste des destinations qui nous étaient proposées, je n’avais jamais entendu parlé de cette ville.

« Mais pourquoi partir si prêt, et surtout en ALLEMAGNE ?! (alors que t’as le reste du monde qui t’attend ma pauvre chérie) », voilà les petites remarques pernicieuses que j’ai pu entendre dans ma famille. Alors on va mettre les choses au clair dès la présentation: non, non et non, je ne rentrerai pas tous les weekends chez Papa Maman et non, les Allemands c’est pas que le swag sandales/chaussettes de tennis et Angela égérie du style. Regardez Diane Kruger et on en reparle.

Comme Marine, je vais établir une liste des différentes choses que j’aimerais accomplir pendant cette année en Allemagne.

  • Revenir bilingue en allemand. C’est pour moi l’objectif n°1 de ce séjour. Ca fait près de dix ans que j’apprends l’allemand en France, et c’est encore une catastrophe lorsqu’il s’agit de former de belles et longues phrases bien complexes avec des mots à rallonge et des déclinaisons. Il est grand temps de remédier à cela.
  • Voyager à travers l’Europe. Il paraît qu’en Erasmus, c’est l’occasion rêvée dans une vie étudiante pour pouvoir visiter quelques pays, alors je compte bien en profiter. Effectivement, le volume horaire est moindre par rapport à une année de cours classique (du moins comparé à l’emploi du temps de l’IEP). En plus, Tübingen est située juste en dessous de Stuttgart, capitale régionale et grand noeud de communication d’où il est facile d’aller où l’on veut en Europe.
  • Obtenir un poste d’assistante de langue à l’université. J’ai appris qu’il était possible d’obtenir un job à l’université en temps qu’assistant de langue auprès d’un professeur de français. D’une part, ça me permettrait de rencontrer des allemands plus facilement, et d’autre part, cela pourrait m’apporter un peu d’argent pour voyager. Comme je ne connais pas encore les modalités, j’aviserai sur place le moment venu.

A part ça, aussi étrange que cela puisse paraître, j’aime bien ce pays et la culture germanique. Biensûr je me suis déjà rendue à plusieurs reprises en Allemagne du fait de la proximité géographique avec l’Alsace, et à chaque fois que j’y mets les pieds une chose me frappe: la douceur de vivre, la sérénité même lorsqu’il y a foule dans les ruelles de Fribourg lors du marché de Noël, la quiétude en s’y baladant une journée d’été. Mais l’Allemagne sait aussi être dynamique: elle se réveille à chaque match de la Mannschaft, les champions du monde en titre qui ont tout écrasé sur leur passage au Brésil en 2014, elle chante à tue-tête lors de la fête de la bière de Munich tandis que  Berlin danse jusqu’aux premières lueurs du matin

Les multiples facettes de ce pays proche par les frontières mais éloigné par la culture m’ont donné envie d’y poser mes valises pour un an. J’ai hâte d’y être !

Clara.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s