Et la vie suit son cours…

Encore un long moment d’absence, je m’en excuse. Je cours vraiment partout en ce moment. Avant de vous raconter en détail ma merveilleuse aventure à Bahia et la venue de Morgane à Rio, je vais vous parler un petit peu de ma vie quotidienne ici.

En octobre, on a eu nos premiers partiels (juste après que Matthieu soit venu). Etant donné mon faible nombre d’heures de cours, je n’étais vraiment pas surchargée par les révisions. J’avais juste un cours en portugais (‘Problème de guerre et paix’) un peu plus dur que les autres où l’on a du lire 3 livres en portugais et pour ce cours là, j’étais clairement un peu plus préoccupée. Surtout que le premier mois, je ne comprenais pas grand chose au cours (cours magistral sans support powerpoint ni polycopiés…) donc mes notes étaient très chaotiques. Mais vraiment, c’était du stress inutile car le niveau est sensiblement moins ardu qu’en France. En révisant à peine quelques heures par matière, j’ai eu 100% à presque tous mes test. Les professeurs attendent de nous une restitution basique de connaissances, aucune réflexion n’est demandée. Forcément, c’est plus facile. Moi qui avait peur de ne pas valider mon année, je suis tout de suite plus sereine et motivée pour ne prendre que des cours en portugais le semestre prochain (et un cours d’espagnol aussi!). Plus que jamais, je me fixe désormais l’objectif de parler 5 langues avant mes 25 ans (l’arabe est la prochaine langue sur ma liste).

En parallèle, je me suis engagée dans une association (le WEE) qui a pour but d’aider les femmes des favelas à créer leur petite entreprise. En parallèle, l’occupation s’occupe également de l’insertion professionnelle de réfugiées haïtiennes qui viennent d’arriver à Rio (notamment en leur apprenant le portugais). Je trouve le concept extrêmement intéressant car ça permet de créer une réelle dynamique dans des zones qui sont économiquement beaucoup moins développées. Dans l’association pour l’instant, trois femmes entrepreneuses sont suivies. Elles ont déjà reçu une formation théorique de 40h en gestion, marketing et comptabilité et elles doivent maintenant mettre tout ça en pratique. C’est là que j’interviens. Je suis la IMG_7140facilidadora de Fatima, un petit bout d’une femme d’une soixante d’années qui veut ouvrir une pizzeria qui proposera également une scène pour les artistes et comiques locaux. Elle a beaucoup de caractère et elle a tendance à s’éparpiller rapidement mais je pense qu’elle tient vraiment une bonne idée. Tout ce qui lui manque c’est un peu d’organisation (et c’est pour ça que je suis là). Elle a un très bon feeling avec les gens et est très commerciale donc dès qu’on en aura fini avec la paperasse administrative, je pense qu’elle va faire un carton. Et puis, je n’ai pas encore goûté ses pizzas mais on ne m’en dit que du bien. Mon rôle dans tout ça sera de l’accompagner dans toutes ses démarches jusqu’à l’ouverture de son restaurant. Je ne l’ai rencontrée qu’une fois pour l’instant, pour faire connaissance, mais mercredi, les choses sérieuses commencent. Je vais la retrouver dans sa favéla pour voir son local et commencer la veille concurrentielle avec elle. Je suis un peu anxieuse car j’ai peur de ne pas être à la hauteur (je sens qu’elle attend beaucoup de moi) mais je ne manque pas de motivation et il faut bien que mes cours d’EGE me servent enfin à quelque chose. Le seul détail un peu délicat est que sa favéla (accessoirement, ça non plus n’est pas trop rassurant) se trouve juste à côté de Cidade de Deus, une favéla qui a très mauvaise réputation par ici et pour aller Fatima, je dois passer par cette favéla (et par beaucoup d’autres aussi d’ailleurs). Pour ceux qui connaissent le film La Cité de Dieu, c’est là que ça se passe. Mon année est donc plus que jamais une aventure.

Je suis vraiment heureuse de pouvoir sortir de la zone sud pour connaître les quartiers plus populaires de Rio car la culture y est radicalement différente. J’étudie les favélas dans une de mes classes et ces endroits me fascinent. Maintenant que je maîtrise le portugais, je commence à m’y balader. Vendredi, je vais surement à Rocinha pour la première fois, la plus grande favéla d’Amérique Latine. J’espère vraiment pouvoir y rencontrer des gens pour qu’ils me racontent de l’intérieur ce que c’est d’y vivre. Je suis un peu fatiguée des discours stéréotypées des personnes de la zone sud sur les favélas et leurs habitants. Je regarde pas mal de documentaires sur ce sujet et ça m’a vraiment l’air d’être culturellement et socialement incroyable. Mon immersion dans ce nouveau monde est donc en cours.

Je suis également allée pour la première fois à une réunion d’un des Rotaract de Rio qui est composé de jeunes brésiliens et dont le but est majoritairement d’organiser des événements solidaires en faveur des favélas. J’ai été très bien accueillie donc je compte bien m’y investir encore davantage !

Par rapport au portugais, je me surprends de jour en jour. Je me fais de plus en plus d’amis brésiliens et il m’arrive de passer des journées où je ne parle et ne lis que du portugais. Il me manque encore un peu de vocabulaire mais je me sens de plus en plus à l’aise dans cette langue. Ce soir, je suis allée voir un film en portugais sans sous titrse et je me suis rendue compte que je ne faisais même plus attention à la langue. C’est vraiment une grande victoire pour moi car les langues, ce n’est vraiment pas mon fort. Maintenant que Morgane est partie, j’ai décidé de parler exclusivement en portugais, même avec mes amis étrangers.  Après seulement 4 mois d’apprentissage, je me dis que je ne m’en sors pas si mal.

Je pense que vous l’avez compris, je me sens incroyablement bien ici. J’adore Rio et j’adore encore plus le Brésil. Et j’ai tellement de projets pour les mois à venir que je ne sais plus où donner de la tête.

Mon prochain article sur Bahia arrive bientôt,

Até logo,

Marine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s